In Physique du bâtiment, RT 2012, Thermique du bâtiment, Travaux de construction

Il existe plusieurs centaines de vitrages différents. Afin de bien les différencier, il est important de bien comprendre leurs différences, qui peuvent avoir un impact significatif sur bilan thermique de votre maison. Les 3 principaux coefficients caractérisant une fenêtre (ensemble vitrages + cadres) sont les suivants :

Le coefficient Uw

Le coefficient Uw, en W/(m².K), définit la performance de l’isolation thermique de votre fenêtre. Ce coefficient varie en fonction :

  • De la performance thermique du cadre, caractérisée par le coefficient UF. D’une manière générale, ce sont les cadres en PVC qui sont les plus performants, suivi de près par le bois. Les fenêtres en métal, comme l’aluminium, sont généralement moins performantes
  • De la performance thermique du vitrage, caractérisée par le coefficient UG (simple vitrage, double vitrage, etc.).

Le coefficient Uw est l’inverse de la résistance thermique. Ainsi, plus le coefficient Uw est faible, meilleure sera l’isolation et donc meilleure sera la performance de votre paroi vitrée.

Les maisons passives disposent classiquement de fenêtres avec un Uw situé entre 0,8 et 1,2 W/(m².K). Cependant, ces fenêtres sont très chères Pour des maisons soumises à la RT 2012, nous conseillons la mise en place de fenêtres avec un Uw située entre 1,2 et 1,5 W/(m².K). Sur la façade nord, il est pertinent de mettre en place des ouverture plus performantes.

Nous vous conseillons de choisir les produits certifiés par les organismes de référence.  Le coefficient Uw figure obligatoirement sur la fiche technique de chacun des vitrages vendus en France

Le coefficient Sw

Le facteur solaire, défini par les coefficients Sw ou FS, est un nombre sans unité qui définit la capacité de votre fenêtre à transmettre la chaleur d’origine solaire à l’intérieur de votre local. Ainsi, plus le coefficient Sw est élevé, plus votre fenêtre laissera passer l’énergie solaire.

Généralement les vitrages bien isolés (Uw faible) sont opaques et ont des coefficients Sw plutôt faibles, ce qui limite les apports solaires.

Remarque : Un vitrage seul est caractérisé par le coefficient Sg

Le coefficient TLw

Le facteur de transmission lumineuse,  défini par le coefficient TLw, est un nombre sans unité qui définit la capacité de votre fenêtre à transmettre le rayonnement lumineux d’origine solaire à l’intérieur de votre local.

Plus le coefficient TLw est élevé, plus la quantité de lumière qui traverse votre vitrage sera élevée.

Remarque : Un vitrage seul est caractérisé par le coefficient TL.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les portes et fenêtres adaptées à la RT2012.

Recent Posts
Showing 3 comments
  • Vitrier
    Répondre

    Il est important de bien prendre le temps de sélectionner son vitrage. En effet, il existe comme vous l’indiquez un grand nombre de caractéristiques à prendre en compte.
    Le mieux reste encore de se renseigner auprès d’un pro je pense.

  • Jean-Pierre
    Répondre

    Bonjour,
    Maître d’œuvre de mon projet est justement le problème que je rencontre  » conseil d’un pro  » !
    La confiance de l’artisan est à mon avis bien plus importante qu’un devis qui est bien souvent bien peu détaillé !
    Le bien pas cher n’existe pas, mais le mauvais cher existe en masse !

  • GUENON
    Répondre

    Comment peut-on séparer la chaleur solaire des autres types de chaleur pour calculer le Sw?

Leave a Comment